TROPICA CLOP

Samedi 28 novembre 2020, il faisait beau, un temps pour la promenade dans le jardin entre fruits,
fleurs et dernières récoltes.
Je vous propose de découvrir un tableau de couleurs (et de senteurs) au seuil de l’hiver.
Tout a poussé dans le jardin vendéen de la Clopinière , même si parfois ça paraît difficile à croire
surtout à cette date (sans jeu de mot).
J’indique le nom botanique et vernaculaire pour que vous puissiez chercher plus d’information.
Bonne visite jardin.
Pierre

Lagenaria siceraria « gourde dinosaure »
Cucurbita moschata ‘butternut’

 

Solanum muricatum
Poire melon
La plante gèle à -2° mais il n’ y a plus de saisons; elle a survécu à l’ hiver dernier.
Elle est juste protégée par une verrière.

Butia capitata
Spathe contenant les fleurs .
Je fais avec les dattes fraîches une bonne gelée
au goût abricoté.

Capsicum chinense
Piment des Caraïbes,
goût habanero, très fort et parfumé. Sauce « Madame Contente ».

 

Capsicum pubescens
Piment rocoto de la Cordillère des Andes,
fort et charnu.
Résiste à de petites gelées.

 

Cucurbita ficifolia, courge de Siam
(malgré son origine mexicaine).
Confiture de cheveux d’ ange.

 

Sechium edule, christophine, chouchou, chayotte.
Encore une origine mexicaine.
C’est une cucurbitacée vivace. Le pied tubéreux ci-dessus est en pleine terre depuis cinq ans ; il est
protégé par un mur mais il ne faudrait pas qu’ il gèle trop fort.
Le fruit a surtout le goût de la sauce qui va avec.

 

Mandarinier satsuma
Citrus reticulata ssp. Unschiu
Sujet de pleine terre depuis 5 ans ayant résisté à -10°C .

 

Diospyros kaki, plaqueminier.
Très bon mais il faut savoir le manger à point.
Famille des ébènes, lustucru !

Quand je pense aux variétés rares détruites par les chevreuils, scrognieunieu !

 

Ceux-la ne peuvent pas rester dehors.
Ils passent l’ hiver dans une petite serre hors gel.
Les plus frileux sont au chaud dans la maison ;
un baobab commence à mourir de froid dès +8°C !

 

Eriobotrya japonica, néflier du Japon, bibassier
( avec frelon asiatique sur fleurs très mellifères en
novembre).
L’ arbre est assez résistant au gel, la fleur moins, ce qui rend les récoltes incertaines.
Dommage car le fruit est juteux, parfumé, sucré.
Il faut préciser que les arbres affublés du nom d’espèce » japonica sont souvent originaires de Chine
Les japonais sont d ‘excellents horticulteurs et obtenteurs ( plus de deux cent variétés de néfliers).

 

Arbutus sp ‘Marina’
( avec bourdon, plus bosseur que l’ abeille).
C’ est un arbousier, plus ornemental (écorce desquamante, peau de bébé vert-pistache) que
fruitier (beaux fruits rouges mais fades) . Sp signifie que ce n’ est pas une espèce botanique mais un hybride ou une mutation, enfin il n’ a pas été déclaré par les parents.

 

Dahlia imperialis.
Espèce géante des Andes (3 à 4 mètres en Vendée). Belles fleurs simples qui
fleurissent malheureusement tard en saison. Un coup de vent, un coup de gel et tout est à terre.
La souche est vivace.

 

Fuschia regia ‘reitzii’
Joli, rustique et comestible.

 

Chaenomeles cathayensis, coing de Chine.
On peut en faire de la gelée.
Pourvu de solides épines, il constitue des haies impénétrables.
Belles fleurs roses dès février.

 

Jubeae spectabilis, cocotier du Chili.
Un de mes préférés.
Très grand palmier à feuilles pennées ( forme de plumes),
rustique à – 15°C produisant des mini noix de coco à partir
de l’ âge de … soixante ans …si c’ est un sujet femelle et
qu’ il y a un mâle dans les parages. Le jubeae de La
Clopinière a environ vingt-cinq ans ; faites les comptes.

 

Actinidia deliciosa, kiwi
C’ est aussi une espèce dïoique (fleurs mâles et femelles sur individus séparés).
Cette année, il y a plus de trois cents kg de fruits sur les quatre pieds femelles d’ une trentaine d’ années.
En 2019, c’ était 1,5 kg à cause d’ une petite gelée début mai !

 

Passiflora caerulea
Grimpante rustique aux belles fleurs mais aux fruits assez insipides.
D’autres passiflores plus sensibles au gel produisent de très bon fruits.
A essayer en culture de serre.

 

Feïjoa sellowianna, goyavier de l’Uruguay
Bel arbuste sempervirens. Les fruits se mangent crus ou font des confitures au goût exotique.
Et si vous voulez jouer les raffinés, vous pouvez déguster ou cristalliser les pétales de fleur qui sont charnus et sucrés.

 

Punica granata, grenadier.
Beau en fleur, beau en fruits et plein d’antioxydants.

3 réponses à “TROPICA CLOP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s