Au contact les gars, sus au jaune !

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour voir le résultat des nouvelles consignes de maintien de l’ordre. 

A Nice, après une charge sur des manifestants non violents, une dame de 74 ans gît, le crâne défoncé baignant dans son sang pour avoir bravé l’interdiction du Préfet de manifester.
Sachant qu’il y avait plus de policiers que de manifestants, que ceux ci étaient pacifiques, que la réaction doit être proportionnelle à la menace et qu’il faut ménager les anciens, rien ne peut justifier une telle action.
Ah si, maintenant la police peut se lâcher, aller au contact,  elle est couverte.
 J’espère que cette femme engagée et courageuse se remettra même si elle risque de moins  bien entendre les ordres de dispersion.
Paris brûle-t-il ? Non, c’est l’ essentiel.
 Bravo Mr Castaner,vous pouvez être fier du bilan du 23 mars 2019, vous avez maintenu l’ordre républicain. 
A part les heurts habituels en Province, c’ est un succès; vous êtes conforté dans vos fonctions.

 

« C’est en réprimant des manifestations pacifiques qu’on obtient des manifestations violentes »

  

Je ne résiste pas à inventer à mon propre texte un commentaire bête et méchant comme le font certains abrutis en sirotant un « jaune ».
« Elle avait qu’à pas être là cette racaille jaune, que les gilets ils empêchent les français de bosser. » 
La vache, on y croirait ! Je rappelle que c’est pour de faux.

P.G.

Publicités

Une réponse à “Au contact les gars, sus au jaune !

  1. Commentaire de france 3 : Une femme a été heurtée. Elle est « légèrement blessée »….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s