MI MAI, NOUVELLES FLORAISONS

Cornus controversa variegata

C’est un cornouiller panaché originaire de Chine qui a la particularité de pousser en étage aéré. Tout est classe : le port, l’écorce, les bourgeons, le feuillage.

P1050503

Asimina triloba variété ‘overless’

Plante intéressante par son aspect exotique et pour son fruit comestible. Nous en avons gouté un l’année dernière qui était savoureux. Sur la photo vous pouvez en voir des petits justes formés sur la gauche de la fleur. C’est une des rares espèces de la grande famille des annonacées (anone, corossol, ylang-ylang) à pouvoir vivre en climat tempéré.

P1050508

Pour ces deux plantes, il vaut mieux se les faire offrir pour son anniversaire ou la fête des mères si vous voyez ce que je veux dire. Surtout l’asiminier qui bien qu’hermaphrodite pratique la fécondation croisée (mais non, ce n’est pas un truc dégueulasse, c’est juste qu’il faut deux sujets car ils  n’arrivent pas à se féconder tout seul. Qui a dit : » c’est encore plus dégueulasse » ?) Je vous expliquerais cela en détail à Patrimoine de pays le 19 juin. Je vous rappelle que les adhérents de la clé des champs ont une remise de 10% aux Pépinières Végétal 85. Par contre -30% sur les bouteilles de champ ou les billets de train, ça on n’a pas !

Malva arborea

P1050499

Pour les fauchés ou ceux qu’on pas de famille généreuse, voilà une troisième plante très belle, qu’elle est bien et qui coute pas un rond puisqu’elle se ressème naturellement dans les jardins (elle peut même devenir envahissante). Il s’agit de Malva arborea, la mauve royale  (ça jette hein !). Elle est en général bisannuelle, monte jusqu’à trois mètres en se couvrant de fleurs rose à pourpre pour la corole avec cinq échancrures à la base du pistil laissant apparaitre le vert du calice (commencez à réviser les termes botaniques, je poserai des questions.)

P1050500

Ses feuilles persistantes sont douces, servent en cataplasme contre les entorses et accessoirement pour se torcher. J’attends vos retours d’expériences sur ces deux points.

N’hésitez à mettre votre nez ou votre œil dans les fleurs pour découvrir un univers merveilleux. Je vous conseille, on n’est jamais trop prudent, de vérifier avant si il n’y a pas une abeille goulue à l’intérieur (pensez à Coluche dans Banzaï !)

Et pour finir,  qui saura reconnaitre  cette magnifique fleur rouge ?

P1050495

 

A la prochaine

Pierre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s