Étoile jaune et gilets jaunes ! Est-ce de l’antisémitisme de dire d’un juif qu’il chante faux ?

 C’est  Cricri la Castagne qui annonçait le 11 février : « L’antisémitisme a progressé   de 74 % l’année écoulée« , donnant à croire par l’imprécision des termes de sa phrase à une explosion du phénomène (ce qui est faux*). Parler de « déferlante » donne à l’info une portée qu’elle n’a pas !  Pourtant, depuis quelques jours tourne l’ « info » selon laquelle les actes antisémites  se seraient accrus  avec le mouvement des gilets jaunes. Oh ils ne l’affirment pas, fr inter et les autres,  mais  qu’est-ce que ça coûte de l’insinuer ? Que ne ferait-on pas pour dénigrer ce mouvement encombrant qu’on ne sait pas trop où placer et auquel la macronie refuse de répondre autrement que part la répression. Faudra-t-il, comme le proposait si philosophiquement Luc Ferry, « tirer dans le tas » pour qu’ils se taisent ? « L’ensauvagement du langage conduit à l’ensauvagement des actes » (La langue du IIIè Reich, Victor Klemperer)

   Surement, il y a gilets jaunes antisémites, comme il y en a (des deux sexes) des grands, des petits, des maigres et des gros, des jeunes, des vieux,  des diabétiques, des asthmatiques, des carnivores et  des végétariens,  des astigmates et des hypermétropes, des aveugles, des  borgnes et des manchots (parfois après la manif),  des unijambistes à béquilles  et des culs de jatte en fauteuil roulant, des homos et des hétéros, des intellos et des crétins, des braves gens et des salauds, des gaulliens, des mélenchonniens, des lepéniens, des dupont-gnangnanniens et peut-être même des macroniens…

    La plupart des G.J. découvrent la politique. Ils  échangent,  proposent, maladroitement, parfois, avec les moyens dont ils disposent. Parfois c’est judicieux, parfois c’est du n’importe quoi.  Mais tous, aussi différents qu’ils soient,  ont quand même réussi l’exploit de réinventer la discussion et la solidarité autour des ronds-points, n’en déplaise à tous les Berléand et à tous les Quatremer de France et de Belgique qui peut-être se satisfont de cette société de la conso outrancière et du pognon à tout prix qui stagne lamentablement devant l’impasse écologique, économique et sociale.

   Savent-ils, le comédien qu’ « ils font ch…r » et le journaliste  qui  les traite de « beaufs d’extrême-droite, racistes  antisémites et homophobes » ,  qu’un retraité maçon (on un autre) qui s’est ruiné la santé  au cours de ses 42 années de boulot vivote avec une pension de 800 euros par mois au moment où un « crétin » à écharpe rouge, qui n’a surement pas de soucis de fins de mois, ose dire au journal de 20 h et donc s’adressant  à lui, le moins-que-rien, que Juppé a reçu une « récompense méritée » ?   Il lui faut 2 ans pour les gagner les 16 300 euros d’indemnités mensuelles du « méritant », au retraité maçon, et on voudrait qu’il accepte ça sans rien dire, sans se mettre en colère  au point de risquer un oeil, une main ou la prison en allant le crier dans la rue ? Faut être con  pour ne pas comprendre ça.

PVB.J.B

*en 2018 on en recensait 541, soit moins que la moyenne de ces 10 dernières années (936 en 2003, 674 en 2005, 832 en 2010, 851 en 2014, 800 en 2015)**. Les 74% de Cricri correspondent à l’augmentation entre 2017 (311) et 2018 (541) et n’a donc rien à voir avec les G.J.

** chiffres du Ministère de l’intérieur 

Publicités

Une réponse à “Étoile jaune et gilets jaunes ! Est-ce de l’antisémitisme de dire d’un juif qu’il chante faux ?

  1. Salut Jacques,

    Ça m’a fait du bien de lire ton message. Ouf, il y a des gens qui analysent les faits et ne cèdent pas à la manipulation émotionnelle.
    Je me méfie des unions sacrées, des chœurs fusionnels où l’ on crie « je suis Charlie » ou « non à l’ antisémitisme » sans doute d’une voix sincère mais en compagnie douteuse.
    Indignation convenue, obligatoire et visage de circonstance.
    Est-il possible de réfléchir avant de céder à la ferveur?
    J’ ai regardé plusieurs fois les vidéos de l’agression de Finkelkraut ( je sais, déjà, c’est louche ).
    Voici ce que j’ ai observé et ce que j’ en pense:
    Finkelkraut arrive sur le parcours de la manifestation, sourire au lèvres, Figaro dans la poche .Si ça n’est pas de la provocation, c’ est de l’inconscience!
    L’ homme est coutumier du fait, il avait déjà essayé d’ infiltrer « Nuit debout » avant de s’en faire dégager.
    Évidemment à un moment du défilé, il rencontre quelques énervés qui dérapent.
    On entend proférer des insultes grossières , des slogans pro palestiniens, des injures de cité et même un avertissement « il est venu exprès pour nous provoquer. Taisez-vous » .
    Il n’y a eu que des attaques envers lui en tant que personne et ses prises de position pro israéliennes et anti gilets jaunes. Rien contre le peuple juif mais ça suffira pour faire les unes.
    C’ est bon Coco, la prise est bonne, on l’a refait pas; la police qui se trouvait opportunément à quelques mètres intervient, fin de la séquence.
    Il n’ y a que Benjamin Griveaux, le porte parole du gouvernement,  » l’ enfoncé de la rue de Varenne » a avoir entendu  » sale juif ». Dans ses rêves. L’ important, c’ est de suggérer.
    Il avait vu aussi des chemises brunes sous les gilets jaunes, puis des black blocs partout. Pourquoi pas des nains? Tout est bon pour décrédibiliser un mouvement qui n’ en fini pas de décroître, parait-il mais n’ en persiste pas moins pour autant.
    Quant à ceux qui cherchent a assimiler antisémitisme et antisionisme ce sont des ignorants en Histoire, des manipulateurs, des idéologues, des malhonnêtes.

    Le racisme théorise l’inégalité des êtres humains par races ou catégories. Compte tenu du brassage du génome humain qui comporte même un petit pourcentage de néandertalien
    ( sauf chez les africains, tiens donc) , c’ est irrationnel et vain.
    Cette idée nait de la peur de l’autre , de l’ agressivité, imposant la loi du plus fort ou du plus malin.

     » Une nation est un groupe de personnes unies par une erreur commune sur leurs ancêtres
    et une aversion envers leurs voisins » Deutsch ( le nationalisme et ses alternatives ).

    Je m’interroge sur l’ambiguïté du terme « antisémitisme » réservé aux juifs alors que les arabes sont aussi des sémites!
    Y aurait-il une catégorie de racisme tellement insupportable qu’il ait fallu créer une catégorie spécifique ?
    On ne peut pas hiérarchiser la souffrance des peuples, à moins que certains soient « plus égaux que d’ autres » comme disait Coluche.

    Si l’homme se contentait de se massacrer lui même, se serait désolant mais salutaire pour le reste de la Nature.
    Hélas, il pratique un racisme absolu, l’anthropocentrisme qui affirme la supériorité de son espèce « homo sapiens »sur toutes les autres et en justifie la domination ou l’ extermination.
    Il en a tellement abusé et déréglé les équilibres écologiques que sa bêtise, son mépris et sa rapacité vont le faire disparaitre dans l’extinction de masse la plus rapide que la Terre ait connue.
    Quelle sale race!
    Ha, c’est vrai, faut pas dire ça.
    Profitez bien du beau temps ( un jour, il nous tuera) et ne soyez pas antisémite… ni antisioniste!

    Pierre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s