Hommage à Charlie Hebdo…

la clé des champs est charlie blanc

 

Mon crayon bave partout, il n’a pas le coeur à dessiner…

On est tous Charlie !

Publicités

3 réponses à “Hommage à Charlie Hebdo…

  1. Charlie là-haut

    Qu’ils soient passifs ou pratiquants,
    Plutôt bible ou plutôt coran,
    Nés à Marseille ou à Calais,
    Les croyants, foutez leur la paix !
    Laissez-les sucrer l’eau bénite,
    Croire en leur dieu ou au mérite
    À condition -et ça j’y tiens-
    Qu’avec ou sans eux, on rie bien.

    Qu’ils soient athées ou agnostiques,
    Qu’ils soient constants ou éclectiques,
    Qu’ils soient conscients ou un peu niais,
    Les laïcs, foutez-leur la paix.
    Laissez-les penser ce qu’ils veulent,
    S’aimer ou se casser la gueule,
    Pourvu que -je tiens à le dire-
    Il soit toujours permis d’en rire.

    Ce soir, j’envie tous les croyants,
    Qu’ils soient cathos ou musulmans,
    Tous ceux qui croient qu’après la mort,
    Là-haut, on se bidonne encore.

    Oui, je donnerais cher pour croire
    Qu’après la vie, on fait la foire
    Dans un éden où les censeurs
    Depuis longtemps, ne font plus peur,
    Croire en un ciel plein de troquets
    Où nos dessinateurs perchés
    Refont le monde du dessous
    En rigolant comme des fous.
    Croire en un ciel plein de bistrots
    Où tous les jours à l’apéro,
    L’équipe des Charlie lascars
    S’amuse à tailler des costards.
    Aux politicards de tous bords,
    Aux flics et aux toréadors,
    Aux exploitants, aux exploiteurs,
    Aux écolos et aux chasseurs
    Aux gens aisés, aux va-nu-pieds,
    … Et même aux gratteurs de papier.

    Croire en un ciel où aucun dieu
    Ne pense à se prendre au sérieux,
    Loin des querelles de chapelles,
    De nos mosquées, de nos tutelles,
    Ciel où Mohamed et Jésus
    Se marrent plus que des bossus
    Au jeu préféré des prophètes :
    Je te tiens par la barbichette.

    Je voudrais voir de gros nuages
    Nous déverser vos pluies d’images
    Qui feraient rire à perdre haleine
    Jusqu’à faire oublier la haine.
    Voir enfin tous les habitants,
    Quels que soient leur âge et leur rang,
    De la fille aînée de l’église,
    Se tordre avec vos gaillardises.
    Je voudrais voir tomber du ciel,
    Comme autant de petits soleils,
    Vos dessins pas pour les enfants,
    Qui feraient tant pouffer les gens
    Qu’ils en oublieraient d’être cons.
    Ah, putain que ce serait bon !

    Je voudrais tant croire aux miracles,
    Demander aux dieux un oracle
    Pour bloquer ce calendrier
    À la date du 6 janvier.

    Daniel D.

  2. Dimanche je pleurerai sur tout ça …..mais pas avec n’importe qui….

    Et je ne participerai pas la manif-mascarade commanditée par tous ces charlots politiciens et religieux.

    Je suis allé jeudi soir spontanément à la Roche témoigner de mon horreur et de ma peine devant ce désastre et j’y ai retrouvé mes amis et des camarades épris de liberté ayant été nourris comme moi par l’humour ravageur et la grande sagesse des Cavanna, Siné, Gébé, Reiser, Cabu ,Wilhem etc.Ca m’a fait du bien de pleurer et même d’encore rigoler avec eux.

    Je suis écœuré jusqu’à la nausée par ce dégueulis d’hommage de la « Vertu » au « Vice » ( et versa) de leurs discours de faux-culs, de culs-bénits, de curetons, de culs coincés, de face de culs, d’éculés enculeurs d’enfants, de Q.I. sous-développés et autres cuculs-la-praline broyeurs de cervelles enfantines.

    C’est quoi cet appel à la manif de dimanche sinon un appel au soutien franc et massif de leur politique responsable de cette chienlit, de cette insécurité et de tous ces désastres , en un mot de leur système.Ca les arrange bien tout ça, pour se refaire une virginité et occulter tous les autres problèmes , pour oublier le chômage , les ghettos, les trafics, la misère, les sans abris, l’air irrespirable, l’eau empoisonnée, les terres agricoles pourries, l’évasion fiscale, l’enrichissement exponentiel de salopards et la paupérisation galopante…etc………………………….

    Je resterai chez moi dimanche, jour du saigneur, pour maudire tous les dieux de la création humaine et tous ces politicards qui se targuent de laïcité après être allés prendre les ordres au Vatican… ces va-t-en guerres qui poussés et entretenus par tous les marchands d’armes vont protéger les rapaces dans tous les pays où il ya du pétrole à pomper, de l’uranium à gratter, des forêts à déboiser et du burnous à faire suer…

    Je n’irai pas dimanche marcher aux cotés de tous ces rats qui rient sous cape (soutane, turban, kippas et autres écharpes tricolores), je n’irai pas pleurer avec ces pleureuses officielles, je n’irai pas faire nombre pour défendre la liberté d’expression de la presse bouyguenne, lagardèrienne, rotschildienne ou dassaudienne qui veulent faire de nos iconoclastes de nouvelles icônes

    Je n’irai pas chanter la marseillaise ni son « sang guimpur » sous la protection des CRS du RAID, du GIGN, de Vigipirate, qui montent la garde chez Big-Brother…et qui ont massacré Rémi Fraisse

    BAB

  3. Merci Daniel et Bab pour ces textes

    Mourir du Rire…, c’est triste à pleurer mais comme disait Desproges on peut rire de tout mais (ou pleurer de tout) mais pas avec tout le monde

    Moi, non plus je n’irai pas dimanche à la grand messe !

    PIERRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s