Silence, on tourne

iStock_000016536752MediumBonjour,

Réponse à Mr. ou Mme X qui nous a envoyé ce mail anonyme suite à la réunion du 26 septembre 2014 sur le projet d’éolien industriel à Thorigny :

Comment: Une implantation qui inquiète notamment l’association la Clé des Champs. Une association écologiste « qui n’est pas vraiment contre les éoliennes mais pas installées par des sociétés capitalistes » et qui sera aux premières loges, « visuelles », en cas de réalisation du projet.

les éoliennes oui mais chez les autre!!!!!!!!
elle est belle l’écologie 
le prétexte des sociétés capitalistes !!  Mon ……….

Bien que votre propos soit un peu confus et non signé, j’en perçois la teneur et je vais vous répondre.

1 – Le petit éolien peut être un choix judicieux. Des machines peu imposantes peuvent produire une énergie de proximité qui alimente îles, villages, communes, ferme…avec l’implication positive des citoyens.

2 – Le système industriel que nous  propose  Abo wind avec des engins de 150m de hauteur en bout de pale semble avant tout destiné à faire de l’argent en siphonnant des subventions d’état. Ces entreprises sont plus soucieuses de leurs actionnaires (fonds de pension allemands entre autres) que de transition énergétique. Qu’arriverait-il en cas de faillite ? D’autre part le budget de certaines communes étant parfois dérisoire (ceci étant un autre débat) la tentation est grande de bénéficier d la manne éolienne en repeignant en vert leur image. Ça s’appelle du greenwashing.

3 – On peut être anti nucléaire sans être pro éolien. Citez moi une seule centrale fermée alors que la puissance actuelle du parc éolien français le permettrait.

4 – Ces machines géantes à fort impact paysager risquent de créer à terme un maillage du paysage vendéen. Or la loi SRU considère le mitage comme une erreur d’aménagement du territoire et recommande le recentrage des activités et de l’habitat. Le grand éolien par nature est antagoniste avec ce concept. Il a besoin d’espace et de vacuité et ceux ci n’ont pas vocation à être comblé.
Pourquoi ne pas envisager alors la création d’un parc important avec financement et gestion de l’état (1) ou d’une collectivité locale dans un lieu à impact paysager minimal et techniquement adéquat (exemple positif d’éoliennes autour de l’usine d’équarrissage de Benêt). Dans tous les cas de figure, l’assentiment des riverains et des citoyens est nécessaire.

5 – Concernant votre affirmation gratuite « les éoliennes oui mais chez les autre!!!!!!!! » (sic). Sachez que je suis impliqué depuis longtemps dans différentes luttes qui ne m’impacte ni directement ni visuellement (aéroport de Notre Dame des Landes, protection des serres d’Auteuil à Paris, compost de Trivalis, porcherie du Poiroux, barrage du Testet…). On m’a alors exposé l’argument exactement inverse au vôtre : « En quoi ça te regarde puisque tu n’es pas concerné ». En somme, je devrais m’occuper de rien et fermer pudiquement les yeuxBien au contraire, je ne me prive pas d’agir où je le pense nécessaire, y compris localement. Par ma présence sur les lieux, j’ai la possibilité de multiplier énergie, efficience et constance.

ZAD PARTOUT

Ces quelques précisions me semblaient utiles à votre compréhension car les paroles émises dans le brouhaha de la salle de Thorigny, le vendredi 26 septembre s’interprètent, se transforment ou s’envolent.
Que ne m’avez vous pas interpelé à ce moment ? C’eût été plus glorieux !
Vous pouviez également exprimer vos idées ou les confronter le dimanche 21 septembre lors de « Village en fête » sur les panneaux d’expression libre. Sachez également que l’association « la clé des champs » a organisé le vendredi 23 mai 14, un débat sur le thème de l’éolien à Florent des bois. Les différentes opinions ont pu s’exprimer dans le calme.

Recevez mes vertes salutations.

Pierre Gaborieau

(1) – EDF pourrait donner l’exemple en s’intéressant à la France plutôt qu’aux USA où son investissement dans l’éolien se révèle catastrophique. Voir pièce jointe

Publicités

Une réponse à “Silence, on tourne

  1. Bravo Pierre pour cette réponse bien posée, clairement étayée, en un mot : percutante. Il nous reste à espérer que l’intéressé (e) en aura pris connaissance ce dont il est probable qu’il (elle) ne se vantera pas. Amicalement. Daniel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s