Frères humains qui après nous vivez…

Plus de 120 personnes étaient présentent pour assister au débat animé par François Villerette

Plus de 120 personnes étaient présentes pour assister au débat animé par François Veilerette

Vendredi 10 janvier, salle de l’Avenir à Florent des bois, 120 personnes ont suivi la conférence de François Veillerette sur nos responsabilités vis à vis des générations futures.

Conseiller général de Picardie, spécialiste des pesticides, il s’est déplacé spécialement pour soutenir la Fédération éco citoyenne de Vendée. Son président, Paul Arrivé et sa vice présidente, Danièle Laumont ont été mis en examen en octobre 2013 pour avoir dénoncé publiquement la mauvaise qualité du compost (analyses à l’appui) issu des usines TMB de Trvailis qui gère les déchets en Vendée. Cette technologie est par ailleurs loin de faire l’unanimité sur le coût et les performances tant en France qu’à l’étranger (Voir le reportage « Complément d’enquête » du 19 septembre 13 sur Fr 2).

François Veilerette a explicité les dangers que représentent les taux élevés de métaux lourds et surtout les perturbateurs endocriniens issus notamment des plastiques (bisphénol A) ou des pesticides. Ceux ci peuvent agir même à faibles doses perturbant le système hormonal.

En présentant diverses études internationales, il a souligné les risques encourus pour les générations à venir (Autisme, cancers, baisse de la fertilité, Alzheimer).

Au delà de la question scientifique et de la problématique sanitaire s’est posée la question des lanceurs d’alerte qu’on préfère dénigrer ou faire taire au lieu de considérer les faits exposés et  respecter l’engagement citoyen.

On ne fait pas tomber la température en cassant le thermomètre.

L’Association « la clé des champs » qui organisait cette conférence débat est très attachée à la liberté d’expression fort malmenée ces temps ci. Elle a apporté tout son soutien aux « mis en examen » de la FEVE.

Il n’est pas dans les attributions et les compétence de la justice d’arbitrer  un débat technique, scientifique, et attribuer un caractère diffamatoire à l’une des partie alors qu’il n’a pas été procédé à un examen contradictoire et aléatoire du compost de Trivalis.

C’est un préalable qui permettrait de savoir si la gestion et la transformation des déchets en Vendée présentent les garanties nécessaires sur le plan sanitaire. Et en conséquence si il y a diffamation.

Le public nombreux a pu échanger avec l’orateur et déguster de sains et savoureux produits autour du verre de l’amitié.

Le comité de soutien aux action de la FEVE a reçu un nombre important d’adhésion et un soutien financier comme autant de volontés de ne pas léguer à nos enfants une planète souillée dans un silence assourdissant.

 « Frères humains qui après nous vivez

 N’ayez les cœurs contre nous endurcis »

disait François Villon au Moyen âge

Pour plus d’infos sur le Comité de soutien aux action de la FEVE

Voir leur site : www.comitesoutien-feve.com

Quel avenir pour nos enfants Quel avenir pour nos enfants Quel avenir pour nos enfants

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s